juillet, 2015

now browsing by month

 

L’équipe du Cabinet DSI au 10 km sur les pistes de Michelin

Projet sportivement convivial de l’équipe du Cabinet DSI pour cette année, nous nous sommes lancés un nouveau challenge : courir 10 km sur les pistes d’essai de Michelin à Ladoux le dimanche 13 septembre 2015.

A ce titre, nous venons de réaliser le nouveau logo qui sera floqué sur nos tee-shirts.

A nous entrainements et fractionnés pour cet été.

Bon été à tous

 

 Pistes d'essai Michelin - Cabinet DSI

Une invention simple et pourtant si pratique

Une vraie réponse aux problèmes de mobilité pour les personnes en fauteuil et en toute simplicité.

La solution nous vient de Rollick, une petite entreprise des Pays-Bas : http://www.rollick.biz/

Bravo

Accès aux personnes handicapées : le dénouement ?

Enfin la ratification par le parlement de l’ordonnance du 26 septembre 2014 !

Depuis la loi de 2005, il ne s’est pas passé grand chose au niveau de l’accessibilité des handicapés.

Cette ratification va-t-elle enfin déboucher sur des actions concrètes ?

A suivre …


Article des Echos à découvrir ci-dessous :
“Les associations des handicapés y voient un signe d’espoir, tout en restant prudentes. L’Assemblée nationale et le Sénat ont ratifié, la semaine dernière, l’ordonnance du 26 septembre 2014 qui prévoit que les commerces – mais aussi les cabinets médicaux ou encore les mairies – pas encore conformes à l’obligation d’accessibilité, ont jusqu’au 27 septembre 2015 pour présenter leur agenda d’accessibilité programmé (Ad’AP). Celui-ci doit établir un programme précisant la nature, le coût et l’échéance pour les travaux à réaliser. D’ici à trois ans, Ségolène Neuville, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, espère qu’au moins 80 % de ces établissements seront accessibles aux personnes handicapées.
« Ce vote est une avancée concrète pour les nombreuses personnes qui, dans notre pays, souffrent de difficultés de mobilité », s’est félicitée la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Les associations, elles, attendent de voir. « En dix ans, il ne s’est pratiquement rien passé », déplore Louis Bonet, président du Grou- pement pour l’insertion des personnes handicapées physiques. Depuis l’adoption, le 11 février 2005, de la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qui prévoyait la mise aux normes de 100 % des établissements au 1e r janvier 2015, seulement 300.000 – soit 30 % d’entre eux – ont entrepris ces démarches.
Eviter les abus
« L’Ad’AP peut être une très bonne chose », estime Louis Bonet. Mais les associations craignent les dérogations. « Ils bénéficieront d’une prorogation de trois ans pour raisons financières et de un an pour des motifs techniques », détaille Jean-Michel Royère, président de l’association Mobilité réduite, qui s’inquiète d’un nouveau retard sur les mises aux normes. « Une note a été envoyée aux préfets chargés des dérogations, pour qu’il n’y ait pas d’abus », affirme- t-on au ministère.
« Nous sommes partagés », affirme Jean-Michel Royère, conscient des difficultés financières que peuvent rencontrer les petits commerces, qui auront trois ans pour se mettre aux normes, « nous n’avons pas envie de provoquer leur ruine, mais il faut bien rendre accessibles ces espaces ». Selon lui, le plus urgent serait les travaux de voirie et les transports en commun : « En région parisienne, il n’y a que les tramways, les bus et la ligne de métro 14 qui sont accessibles aux personnes à mobilité réduite », rappelle-t-il.”

Les Echos 27/07/2015