janvier, 2016

now browsing by month

 

Championnat de France Handisport : un succès

handicap handisport 63 clermont ferrand cabinet DSI

La première édition de ces championnats de France a été un succès, malgré l’absence d’une partie de l’équipe de France …. en préparation des Jeux de Rio.

 

Ci-dessous un extrait de l’article de Sports Auvergne :

La journée commençait sur les chapeaux de roues pour les repré­sentants auvergnats. Au poids, Bryan Salmon s’imposait avec un jet à 4,86 m de quoi réjouir l’Asémiste d’adoption : « Je n‘n’ai pas réussi à battre mon record de 4,96 m mais je ne suis pas déçu. Il yades compétitions où parfois il n’y a pas de concurrence. Le fait d’avoir eu un adversaire m’a poussé à aller plus loi », assurait l’intéressé.

La journée continuait sur les mêmes bases. Au lancer de poids, Badr Touzi, licencié au PUC handisport, s’imposait dans la catégorie F42, avec un jet homologué à 11,63 m enbattant par la même occasion l’ancien record d’une vingtaine de centimètres. Une performance qui venait récompenser ses bons résultats aux championnats du monde de Doha en 2015.

Du côté de la longueur, Jean­-Baptiste Alaize, champion du monde des jeunes espoirs en 2010 et champion de France indoor en 2015, a, quant à lui, battu le record de France, hier samedi. Un résultat qui ne satisfait pas complètement son coach, Daniel Darien : « Il aurait pu faire mieux, notamment pour pouvoir se repositionner pour les Jeux. Mais je ne vais pas dire que ce n’est pas bien non plus, c’est un début ».

 

Vive le sport …

 

Retrouvez cet article et bien plus sur notre site Cabinet DSI

Rescrit handicap depuis le 01 janvier 2016, êtes vous au courant ?

En cette période d’annonce de réformes, une vient d’entrer discrètement en application : celle concernant le handicap, l’Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés (OETH) et le Code du Travail.

Comme toujours, le handicap n’étant pas assez médiatique ou d’un enjeu politique fort, aucun journaliste ne communique dessus !

Le Cabinet DSI vous présente l’évolution majeure de cette nouvelle ordonnance publiée au JO le 11 décembre 2015 :

  • Objectif :
    • Cette ordonnance tend à améliorer le régime applicable au rescrit sociale. En effet, la demande de rescrit des entreprises peut, depuis le 01 janvier 2016 porter sur tous les domaines liés aux cotisations et contributions sociales.
    • Les employeurs vont maintenant pouvoir avoir recourt au rescrit pour sécuriser leur situation vis-à-vis de l’Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés (OETH), afin de se prémunir contre une éventuelle pénalité financière (contribution majoré de 25%) en cas d’erreur dans le respect de leur obligation d’emploi

 

  • Article L 5212-5-1 du Code du Travail :

L’article 5 de l’ordonnance du 11 décembre 2015, insère le nouvel article L 5212-5-1 dans le Code du Travail.

Selon cet article, l’employeur peut demander à l’AGEFIPH de se prononcer de manière explicite sur toute demande ayant pour objet de connaitre l’application à sa situation de la législation relative :

– A l’effectif d’assujettissement à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (détermination de l’effectif de 20 ETP sur chaque établissement),
– A la mise en œuvre de l’obligation d’emploi prévus aux articles L5212-2 à L5212-5,
– Aux modalités d’acquittement de l’obligation d’emploi prévues aux articles L52126, L5212-7, L5212-7-1 et L5212)9 à L5212-11,
– Aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi visées aux articles L5212-13 à L5212-15.

 

  • Précisions :
    • La décision ne s’applique qu’à l’employeur demandeur et est opposable pour l’avenir à l’AGEFIPH (association mentionnée à l’article L. 5214-1) tant que la situation de fait exposée dans la demande ou la législation au regard de laquelle sa situation a été appréciée n’ont pas été modifiées
    • Il ne peut être procédé à la mise en oeuvre de la pénalité prévue à l’article L. 5212-12, fondée sur une prise de position différente de celle donnée dans la réponse à compter de la date de notification de celle-ci
    • Lorsque l’AGEFIPH (association mentionnée à l’article L. 5214-1) entend modifier pour l’avenir sa réponse, elle en informe l’employeur selon des conditions et des modalités fixées par décret en Conseil d’État

 

  • Notre avis :
    • Depuis plus de 10 ans, nous sensibilisons et répondons aux questions des entreprises en matière de handicap. Cette disposition nous semble donc aller dans le bon sens et devrait permettre d’accroitre le niveau d’informations des établissements contribuants

 

Bien entendu, un décret en Conseil d’Etat devra paraitre pour préciser les modalités de contenu et de dépôt de la demande de l’employeur, ainsi que le délai dans lequel doit intervenir la décision explicite de l’AGEFIPH.

Comme à notre habitude, nous vous informerons dès parution de ce décret.

 

Pour en savoir plus : Ordonnance 11 décembre 2015

Championnats de France Handisport

Cabinet DSI fra-indoor-2016-compressa-e-5996_originale

 

Superbe initiative que ces championnats de France indoor le 23 janvier 2016 de 11h à 18h30 au stade Jean Pellez à Aubière (63).

N’ayez pas peur du froid, cela se passe à l’intérieur et nul doute que l’ambiance réchauffera l’atmosphère pour soutenir les 18 épreuves sportives !

Alors venez découvrir ou redécouvrir l’Athlétisme …

 

 Programme des épreuves – Championnats de France Indoor  2016

 

Handicap Contrat Pro dans la restauration. C’est possible !

Peut être étiez-vous en vacances ?

Heureusement nous sommes là pour vous rediffuser un reportage de l’émission de France 2 Télématin, qui mettait en lumière les contrats de professionnalisation des travailleurs handicapés dans la restauration.

Les contrats d’alternance (pro ou apprentissage) pour les personnes handicapées ne sont pas réservés qu’aux grandes groupes. Cerise sur le gâteau, des aides sont prévues.

Et si vous en mettiez en place dans votre entreprise de restauration ? Chiche ? Alors Contactez-nous

Bon visionnage : http://www.france2.fr/emissions/telematin/emploi/contrat-de-qualification-pour-personnes-handicapees_445758

 

 

Loi d’adaptation au vieillissement promulguée

 

 

(AFP) – La loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, centrée sur le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, a été promulguée par le président de la République et publiée mardi au Journal Officiel (JO).

 

La loi “du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement”, adoptée mi-décembre par le Parlement, doit notamment permettre une meilleure prise en charge financière des aides à domicile, et instaurer pour les personnes aidant des proches âgés dépendants une “aide au répit” pouvant aller jusqu’à 500 euros par an.

Cette loi sera financée par la Casa (contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie), taxe instaurée en 2013 sur les pensions des retraités imposables qui doit rapporter 727 millions d’euros en 2016 et 833 millions en 2020, selon les chiffres cités récemment par la secrétaire d’Etat aux Personnes âgées, Laurence Rossignol.

Sa mesure phare est une revalorisation de l’Aide personnalisée à l’autonomie (APA) à domicile, touchée au total par 700.000 personnes âgées, pour un coût annuel de 375 millions d’euros.

Les personnes qui ont atteint le plafond des heures d’aide à domicile pour lesquelles elles peuvent avoir une prise en charge, soit 180.000 personnes, pourront obtenir des heures supplémentaires (une de plus par jour pour les plus dépendantes, une de plus par semaine pour les moins dépendantes). La participation financière restant à leur charge sera parallèlement diminuée.

Une campagne de communication doit être lancée mi-février par le gouvernement pour faire connaître aux personnes âgées leurs nouveaux droits. Les conseils départementaux, qui gèrent l’APA, doivent adapter leurs systèmes informatiques et devraient être prêts au 1er mars, selon Mme Rossignol.

Joyeuse année 2016 !

Cabinet DSI Joyeuse année 2016

L’équipe du Cabinet DSI vous souhaite une bonne année 2016 !