Invasion des robots en EHPAD : science-fiction ou réalité ?

 

Après l’invasion des robots dans l’industrie, ces derniers s’attaquent à l’univers des services … notamment aux EHPAD !

Loin d’être une fiction, des sociétés (comme NAO) commercialisent déjà des robots humanoïdes.


Article des Echos à découvrir ci-dessous :

FONCTION LUDIQUE EN MAISON DE RETRAITE

Les robots entrent dans les maisons de retraite. D’abord avec une fonction ludique ou de médiateur. C’est le créneau de la jeune société belge QBMT, qui adapté le robot Nao d’Aldeba- ran et l’a baptisé Zora. « Passionnés de robotique et travaillant dans les pays arabes, nous pensions destiner Nao, qui parle 19 langues, à des fonctions d’accueil dans la restauration ou l’hôtellerie », explique Fabrice Goffin cofondateur de QBMT en 2013. Tout bascule lorsqu’un médecin belge les contacte en leur demandant d’adapter le petit robot à la prise en charge d’enfants hospitalisés.
« L’objectif n’est pas de remplacer le thérapeute, mais de l’aider à installer un dialogue », insiste Fabrice Goffin. Un enfant rechigne à recevoir une piqûre ? C’est Zora qui mime la scène en se fai- sant lui-même la piqûre. Rapidement, les maisons de retraite, en Belgique et aux Pays-Bas, sont déclarées intéressées. Elles ont déjà acheté 86 exemplaires de Zora et QBMT compte en diffuser 450 cette année dans toute l’Europe. Le prix : 15.000 euros ou 270 euros par mois sur cinq ans. Zora aide les personnes âgées à faire de la gymnastique en mimant les gestes. Et, surprise, un lien particulier se noue entre les personnes âgées et la machine. « Zora rencontre aussi un certain succès car elle redonne une autre image des personnes âgées et incite les enfants à revenir voir leurs grands- parents », note Fabrice Goffin.”

Les Echos 26/05/2015

Laisser un commentaire